Évaporateur froid d’un déshumidificateur à réfrigération avec compresseur
Home Comfort

Vous avez des questions ?

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Depuis la France : 03 90 29 48 18
Depuis l'étranger : +33 390 29 48 18
E-mail : info-fr@trotec.com
  1. Produits et services
  2. Machines – HomeComfort
  3. LES DÉSHUMIDIFICATEURS
  4. Connaissances pratiques sur les déshumidificateurs
  5. Aperçu des procédés de déshumidification de l’air
  6. Déshumidificateurs à condensation avec compresseur

Déshumidificateurs à condensation avec compresseur

Différences techniques et principes de fonctionnement des déshumidificateurs à réfrigération avec compresseur

La majeure partie des applications de déshumidification domestiques ayant lieu entre 15 et 25 °C, ce modèle de déshumidificateurs est de loin le plus utilisé par les particuliers et dans le secteur de la construction en raison de son excellent rapport prix, performance, rendement et efficacité énergétique.

Les déshumidificateurs à condensation avec compresseur fonctionnent sur le même principe qu’un réfrigérateur. Un système interne de réfrigération par compression achemine un réfrigérant à travers deux échangeurs thermiques, le condenseur et l’évaporateur.

Un choc thermique froid comme catalyseur

Au moyen du compresseur et de la vanne de détente, on soumet le réfrigérant dans ce circuit fermé à des variations de pression, le gaz chauffant à la compression côté condenseur et refroidissant brusquement bien en dessous de la température ambiante à la détente côté évaporateur.

Dans l’évaporateur, l’air est subitement refroidi en deçà de son point de rosée si bien que l’humidité qu’il contient se condense sous forme de gouttelettes d’eau qui s’écoulent dans un bac collecteur. L’air froid et sec circule ensuite à travers le condenseur, dont il absorbe la chaleur, puis l’air chaud sec est réinjecté dans la pièce où il se charge à nouveau d’humidité.

L’âge de glace : la fonte

Selon la température ambiante et le taux d’humidité de l’air, l’évaporateur peut devenir très froid et de la glace peut se former à sa surface, notamment lorsqu’il règne moins de 15 °C dans la pièce.

Une formation de glace croissante « obstrue » les lamelles (givrage), réduisant la capacité de déshumidification de l’appareil.

C’est la raison pour laquelle tous les déshumidificateurs à condensation avec compresseur sont dotés de dispositifs de dégivrage, généralement par circulation d’air ou à gaz chaud, qui permettent de dégivrer l’évaporateur à intervalles réguliers (voir la section suivante « Types de dégivrage »).

Autrement, l’évaporateur (partie froide) finirait par geler complètement, jusqu’à ce qu’une véritable paroi de glace empêche tout flux d’air.

Principe de fonctionnement des déshumidificateurs à réfrigération avec compresseur
À l’intérieur de ce déshumidificateur à réfrigération avec compresseur ouvert pour la maintenance, vous pouvez voir dans la partie supérieure l’échangeur de chaleur intégré avec, sur le devant, l’évaporateur (1) à la surface (froide) duquel l’air se condense et, en dessous, le conduit (2) d’évacuation du condensat vers le bac collecteur. La partie inférieure de l’appareil accueille le compresseur (3) servant à la compression du réfrigérant.
Déshumidificateur à réfrigération avec compresseur ouvert
Vue sur l’échangeur de chaleur et le bac collecteur de condensat

Les types de dégivrage des déshumidificateurs à réfrigération avec compresseur :

Dégivrage par circulation d’air

Ce type de dégivrage est habituellement commandé par capteur ou minuterie électronique et s’effectue par circulation d’air. C’est pourquoi on parle aussi souvent de dégivrage électronique ou électrique.

En cas de formation de glace excessive, le compresseur s’éteint, déclenchant ainsi le processus de dégivrage. Le ventilateur continue généralement de fonctionner et envoie de l’air ambiant (chaud) sur l’évaporateur pour faire fondre la glace.

Cette technique éprouvée fonctionne habituellement bien dans les environnements chauffés à plus de 15 °C.

Toutefois, lorsqu’on place de tels déshumidificateurs dans des environnements plus froids, où il règne moins de 15 °C, la température à la surface de l’évaporateur est inférieure à 0 °C, ce qui se traduit par une formation de glace accrue nécessitant, dans le cas des appareils à dégivrage par circulation d’air, un dégivrage quasi permanent en raison de la durée du processus.

À basse température, ces appareils ne peuvent donc pratiquement plus remplir leur fonction première de déshumidification puisqu’ils sont trop occupés à assurer leur propre dégivrage !

En revanche, ils constituent quasiment toujours une bonne solution d’un point de vue économique pour des températures d’air modérées supérieures à 15 °C, et ce, quelles que soient les conditions d’utilisation.

Dégivrage à gaz chaud

Les déshumidificateurs destinés à être exploités également dans des locaux plus froids sont équipés, à l’inverse du dégivrage par circulation d’air, d’un dispositif à gaz chaud fonctionnant par by-pass.

Avec ce système, le gaz réfrigérant chaud issu du circuit de compression est mis à profit pour un dégivrage rapide et efficace. Si l’électronique détecte un début de givrage, une électrovanne dédiée s’ouvre automatiquement et conduit via un by-pass le gaz chaud provenant du compresseur vers l’évaporateur (et non vers le condenseur), puis se referme une fois que celui-ci est dégivré de manière à rétablir le circuit normal de réfrigérant pour le processus de déshumidification.

Contrairement au dégivrage par circulation d’air, le dégivrage automatique à gaz chaud permet des phases de dégivrage nettement plus courtes de seulement quelques minutes, une condition sine qua non pour assurer une déshumidification efficace d’espaces à basse température tels que des locaux non chauffés. Car, ne l’oublions pas, la déshumidification proprement dite s’effectue uniquement en dehors des phases de dégivrage des déshumidificateurs !

Par comparaison, les déshumidificateurs avec dégivrage automatique à gaz chaud sont donc mieux adaptés et plus efficaces pour déshumidifier des locaux non chauffés avec des températures inférieures à 15 °C que des appareils équivalents à dégivrage par circulation d’air.

Au-dessus de 15 °C, la différence de rendement s’estompe jusqu’à devenir pour ainsi dire nulle à des températures ambiantes supérieures à 18 °C.

Conclusion : les déshumidificateurs à réfrigération avec dégivrage à gaz chaud constituent une solution polyvalente utilisable à des températures ambiantes comprises entre 5 et 35 °C grâce à leur système de dégivrage. Ces appareils vous donneront donc entière satisfaction dans des locaux froids ou chauffés, en été comme en hiver. L’utilisation des modèles à dégivrage par circulation d’air, quant à elle, n’est judicieuse d’un point de vue économique et énergétique que sur une plage de températures ambiantes de 15 à 35 °C pour des raisons inhérentes au procédé utilisé.


Les déshumidificateurs et leurs technologies – Les connaissances pratiques de Trotec

Connaissances pratiques sur les déshumidificateurs – Tous les chapitres en un coup d’œil

Chapitre 1 : Connaissances de base sur l’humidité – Tout est d’une relativité absolue
Chapitre 2 : Vue d’ensemble des procédés de déshumidification de l’air – Condensation et adsorption
Chapitre 2.1 : Déshumidificateurs à condensation avec compresseur
Chapitre 2.2 : Déshumidificateurs à condensation à effet Peltier
Chapitre 2.3 : Déshydrateurs à adsorption
Chapitre 3 : Quelle solution de déshumidification pour quelle application ?