DA 4 Qube

Vous avez des questions ?

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Depuis la France : 03 90 29 48 18
Depuis l'étranger : +33 390 29 48 18
E-mail : info-fr@trotec.com

L’unité DA 4 Qube permet de réduire la durée d’assèchement et les coûts d’énergie

La contre-pression plus élevée dans certaines zones très humides des couches isolantes fait que, lors du séchage par aspiration traditionnel avec une charge d’aspiration répartie uniformément sur toutes les zones de séchage, les zones déjà bien asséchées sont trop alimentées en air sec et les zones encore humides pas assez. Il en résulte un temps de séchage inutilement long.

À l’inverse, l’unité de contrôle de séchage DA 4 Qube et sa commande automatique Efidry avec capteurs, conçues spécialement pour l’assèchement par aspiration, permettent une gestion active de l’air aspiré parmi les différentes zones humides.

Il est possible d’utiliser la DA 4 Qube seule avec les surpresseurs que vous avez déjà en stock grâce à la plaque de raccordement VX disponible en option.
DA4 Qube avec plaque de raccordement VX

La concentration autonome de la puissance d’aspiration sur la zone la plus humide entraîne un assèchement encore plus rapide et plus uniforme de toutes les couches d’isolation – ce qui engendre soit une réduction de la durée d’assèchement et des coûts d’énergie de 30 à 70 % selon le type de dommage, soit permet d’assécher une surface supérieure de 30 % pendant la même durée !

La durée d’assèchement nettement plus courte permet donc de réduire la nuisance due au bruit et à la chaleur et les locaux peuvent être réutilisés plus rapidement.

Cette unité de contrôle DA 4 Qube particulièrement compacte est parfaitement adaptée au Qube+. Elle se fixe sur le Qube+ en toute sécurité en quelques gestes, éliminant complètement la tuyauterie intermédiaire coûteuse d’un séparateur d’eau.

Même avec les surpresseurs que vous avez déjà en stock comme le VX 5 MultiQube, il est possible de combiner la DA 4 Qube grâce à la plaque de raccordement VX.

Le principe de fonctionnement de l’unité de contrôle DA 4 Qube

Représentation schématique d’un assèchement pour isolants par aspiration sans utiliser la DA 4 Qube

Représentation schématique d’un assèchement pour isolants par aspiration sans utiliser la DA 4 Qube

Sans unité de contrôle de séchage, tous les canaux d’aspiration sont ouverts en permanence pendant un assèchement par aspiration classique. La contre-pression plus élevée dans certaines zones très humides des couches isolantes fait que, avec cette technique, les zones déjà bien asséchées sont trop alimentées en air sec et les zones encore humides pas assez. Il en résulte un temps de séchage inutilement long.

Détail du déroulement des cycles de séchage commandés par capteurs

Représentation schématique d’un assèchement sous chape par aspiration en utilisant la DA 4 Qube

Représentation schématique d’un assèchement sous chape par aspiration en utilisant la DA 4 Qube

La DA 4 Qube est simplement placée sur le Qube+ et raccordée à ce dernier, ensuite le capteur d’humidité de l’air humide est connecté au Qube+ [1] puis, finalement, le capteur d’humidité de l’air ambiant est placé si nécessaire dans la pièce ou laissé dans la fixation du capteur [2].

Dans le premier cycle d’opération, tous les canaux d’aspiration s’ouvrent complètement pendant le contrôle de l’installation et l’évaluation de valeurs de mesure référentielles. Cet état correspond à un assèchement par aspiration « classique » sans utilisation de la DA 4 Qube.

Ensuite, le « séchage actif » est accéléré grâce à la gestion active d’intervalles Efidry qui est illustrée dans le schéma ci-dessous.

1. Intervalle Efidry, cycle d’opération 2

1. Intervalle Efidry, cycle d’opération 2

Dans le deuxième cycle d’opération du premier intervalle, les taux d’humidité sont mesurés de manière distincte pour chaque canal et sont transmis au dispositif de commande de la DA 4.

1. Intervalle Efidry, cycle d’opération 3

1. Intervalle Efidry, cycle d’opération 3

Selon les taux d’humidité relevés, la commande automatique de la DA 4 Qube concentre pendant le troisième cycle d’opération la puissance d’aspiration du système de séchage sur la zone la plus humide pendant une période déterminée.

2. Intervalle Efidry (et autres intervalles)

2. Intervalle Efidry (et autres intervalles)

Pour le second intervalle Efidry et chaque intervalle suivant, la commande du capteur de la DA 4 Qube mesure en permanence l’humidité des zones à sécher et régule l’ouverture des canaux d’aspiration selon le taux d’humidité mesuré. De cette manière, la puissance d’aspiration principale est toujours automatiquement dirigée vers la zone la plus humide. La gestion active de l’air aspiré par capteurs permet un assèchement plus uniforme et nettement plus rapide de toutes les zones humides.

Intervalle Efidry final

Intervalle Efidry final

Dès que l’unité de contrôle Efidry relève un degré d’assèchement homogène, elle stoppe automatiquement la série de cycles et ouvre tous les canaux d’aspiration à 100 % pour terminer l’opération d’assèchement. Ce séchage final s’effectue avec une assurance de la qualité : l’unité DA 4 Qube compare l’humidité ambiante et l’humidité de l’air de processus et lors d’une nouvelle hausse du taux d’humidité, elle passe à nouveau automatiquement en mode de « séchage actif ».

DA 4 Qube

La DA 4 Qube fait de « l’assèchement » un projet calculable dans le temps.

En utilisant l’unité de contrôle de séchage DA 4 Qube contrôlée par capteur, il est possible non seulement de diminuer la durée d’assèchement et les coûts d’énergie de 30 à 70 %, de réduire considérablement le bruit et la chaleur chez les sinistrés et de rendre les pièces utilisables beaucoup plus rapidement – la DA 4 permet en plus de « standardiser l’assèchement », de prévoir la fin du séchage et d’enchaîner les assèchements techniques dans une entreprise.

De cette manière, il est possible de réduire presque en totalité les trajets à vide coûteux et inutiles – l’assèchement technique devient un projet calculable dans le temps avec fiabilité !

Social