Vous avez des questions ?

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Depuis la France : 03 90 29 48 18
Depuis l'étranger : +33 390 29 48 18
E-mail : info-fr@trotec.com

Exemples pratiques d’utilisation :

Avantages grâce au principe TTR Trisorp-Dual

Généralement, les déshumidificateurs d’air à adsorption traditionnels, comme par exemple tous les appareils Trotec fonctionnant selon les principes Trisorp-Mono ou Bisorp-Mono, sont équipés d’une entrée d’air commune (mono) pour l’air sec et l’air de régénération.

Les déshydrateurs de ce type ne sont pas adaptés pour sécher l’air neuf entrant en étant installés dans la pièce, car ce procédé crée une dépression faisant entrer de l’air extérieur dont le taux d’humidité n’est pas contrôlable.

Par contre, il est possible d’installer tous les modèles TTR à l’extérieur, par exemple dans des locaux voisins (exemple 1).

La circulation d’air frais sec provoque une surpression qui refoule l’air humide à l’extérieur. Avec cette variante, le degré de déshumidification dépend alors du taux d’humidité de l’« air extérieur » aspiré et atteint une diminution de la température de rosée du débit d’air sec nominal entre 5 et 10 °C (selon l’appareil).

Déshumidification économe en énergie et degré de séchage plus élevé grâce au séchage de l’air ambiant à double circuit d’air

Les modèles TTR 400 D et TTR 500 D fonctionnent selon le principe TTR Trisorp-Dual avec deux conduits d’air séparés et un ventilateur par circuit. Cela permet également, lors d’une installation à l’extérieur, de sécher l’air ambiant avec de l’air neuf sec – alimenté par un circuit d’air humide isolé de l’« air extérieur » (exemple 2). En conduisant l’entrée d’air de régénération et la sortie d’air humide à l’extérieur du local au moyen de flexibles de raccordement, il est possible d’installer les modèles D à l’intérieur du local à traiter pour assècher l’air ambiant par air sec sans modification de pression (exemple 3).

Les différentes possibilités de séchage de l’air ambiant obtenues avec les modèles TTR-D offrent des avantages décisifs aux utilisateurs :

en ce qui concerne le débit d’air sec nominal, ils atteignent des températures de rosée inférieures de 30 °C par rapport à l’« air extérieur » alimentant l’air de régénération, ce qui n’est pas le cas avec le procédé de séchage traditionnel utilisant l’air extérieur. Ainsi, il est possible d’atteindre des points de rosée bien inférieurs à 0 °C et, par conséquent, d’abaisser nettement plus le taux d’humidité de l’air pour obtenir un fonctionnement nettement plus efficace en matière d’économie d’énergie !

Social